Mot de doyen

Dès le début des trois dernières décennies, l’université marocaine a été appelée à mieux s’impliquer dans son environnement socio-économique. Elle est devenue un des acteurs majeurs du développement durable régional et national. A cet égard, développer un service public de qualité est un des défis qu’elle doit relever.
L’adoption de la Charte Nationale d’Education et de Formation, en janvier 2000, a ouvert une nouvelle ère pour l’université marocaine et a donné une vision de ce que pourront être la formation en général et la formation universitaire en particulier. Dans son discours du trône de juillet 2000, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné les éléments de cette vision d’une université moderne, il a notamment dit, en parlant des textes de loi mettant en application les orientations de la charte :
« Ces textes visent à former des générations entreprenantes, utiles, aptes à créer, ayant le sens de l’initiative et capables de relever les défis de la société du savoir, de la communication et de la technologie »
Tout comme les autres établissements universitaires, la Faculté des Sciences Dhar El Mahraz doit promouvoir une formation scientifique d’excellence, dotant ses lauréats de compétences adaptées au marché du travail, préparant de futurs entrepreneurs, ouverts sur le monde socioéconomique et qualifiant une élite pour la recherche scientifique.
Mon projet pour le développement de notre Faculté s’inscrit dans cette dynamique par la mise en oeuvre d’une stratégie ambitieuse se déclinant comme suit :
· Améliorer la qualité du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche au sein de notre Faculté afin de garantir sa place dans la compétition nationale et internationale.
· Restructurer l’administration de la Faculté par une meilleure mobilisation et motivation des ressources humaines.
· Améliorer les conditions de la vie estudiantine au sein de la Faculté.
· Encadrer les étudiants d’une façon rapprochée sur le plan pédagogique.
· Ancrer la Faculté dans le tissu socio-économique territorial, par le développement des filières Licence et Master professionnelles répondant aux besoins des acteurs économiques régionaux et nationaux.
· Réorienter et dynamiser la recherche scientifique en partenariat avec les entreprises de la région. · Renforcer la coopération internationale sur les plans pédagogique et de la recherche scientifique.
· Inciter les enseignants chercheurs à adhérer aux différents centres de recherche scientifique et aux pôles de compétences de l’université pour mutualiser les efforts et les moyens matériels.
La nouvelle équipe du Décanat avec les vice-Doyens Pr. Abdelrhani ELACHQAR et Pr. Mohammed EL HASSOUNI, souhaite cultiver l’excellence en recherche et en enseignement, améliorer de manière continue les conditions de travail, d’encadrement et plus généralement le bien-être des étudiants, des enseignants-chercheurs et du personnel administratif.

Le Doyen Pr. Mohammed BENLEMLIH